Commune de Peillon

Village perché des Alpes-Maritimes

ecouter-de-la-musique 28 novembre 2016

Psychologue Clinicienne et Musicothérapeute, Eléonore Combraque vient récemment de s’installer sur Sainte Thècle, 73, Camin La Rayanna Soutrana, 06440 Peillon. Elle est spécialisée dans les médiations thérapeutiques par l’art ainsi que la  musicothérapie. Musique, théâtre, peinture, vidéo, nouvelles technologies etc.  L’enjeu de ces supports artistiques est qu’ils mobilisent la sensibilité, l’affect, l’émotion de manière tout à fait singulière, ils sont des médiums passionnant afin d’aborder au sein de la prise en charge le processus de création.

Son accompagnement s’adresse à tous les publics, en séance individuelle mais également en séance de groupe (tarif réduit pour les enfants, les adolescents et les groupes).

La musicothérapie, qu’est ce que c’est ?  

La Musicothérapie est une forme de psychothérapie dont le support, le prétexte, est non verbal. Elle s’appuie sur la musique, le sonore comme élément médiateur de la relation patient/thérapeute. Elle s’inscrit dans le champ d’une psychothérapie de soutien plaçant la relation intersubjective consciente et inconsciente au cœur du processus thérapeutique.

S’inscrivant dans le champ d’une psychothérapie de soutien, la Musicothérapie utilise les composants du monde sonore (: le son, le bruit, la vibration, la mélodie, le tempo, le rythme, le timbre et bien sur la musique) comme outils thérapeutiques pour développer et maintenir la santé mentale, physique et émotionnelle de la personne.

Aucun apprentissage musical préalable n’est demandé du patient. La musique, en musicothérapie n’a d’autre finalité que de permettre et soutenir l’expression du patient. Il n’y a pas d’exigence esthétique ni de visée éducative.

Plusieurs approches peuvent être utilisées :

La musicothérapie active propose au(x) patient(s) de s’exprimer par l’utilisation de la voix, d’objets sonores, d’instruments simples d’approche. Menés par le musicothérapeute, ce genre de dispositifs propose des ateliers de jeux, d’expression, de création, d’écoute mutuelle et d’interactivité avec autrui autour d’instruments, de sons, de bruits… Le patient est libre de s’exprimer comme il le souhaite à travers la musique, le son, le sonore.

La musicothérapie réceptive  propose des dispositifs davantage axés sur l’audition musicale ; il s’agit de proposer un espace au sein duquel les personnes sont invitées à mettre en mot leurs ressentis suite à l’audition d’extraits musicaux ou sonores. Il ne s’agit pas d’un test de réceptivité. Cette pratique est basée sur les principes de l’association libre, le patient est invité à se laisser aller aux images, sensations et souvenirs qui peuvent émerger en lui. Le musicothérapeute accueil, soutien et accompagne la verbalisation du patient. Cette approche peut être menée en séance individuelle ou de groupe ; elle peut être support pour amorcer un futur travail en musicothérapie active.

La relaxation psychomusicale  est proposée au patient de manière individuelle. Cette pratique permet d’apaiser progressivement la personne grâce à une bande sonore élaborée par le musicothérapeute.

 

Comment cela se passe ?

Au préalable, le musicothérapeute effectue plusieurs entretiens avec le patient, afin d’appréhender la problématique de ce dernier et de collecter  les éléments de sa biographie sonore et musicale.

De même que pour une séance de psychothérapie, le cadre d’une séance de musicothérapie s’articule autour des règles de confidentialité, de respect et de non passage à l’acte. Le musicothérapeute est garant des règles de bienséance.

À la fin de chaque séance, un temps de verbalisation est proposé au groupe ou au patient.

La musicothérapie est un élément participant au traitement d’ordre non médicamenteux, en complémentarité des autres traitements, en fonctions des indications.  Elle est efficace pour créer un environnement sécurisant et non menaçant, pour favoriser le développement global de l’être humain, quel que soit son âge.

 

La musicothérapie & l’adulte, dans quels cas ?

Pathologies dépressives – Addictions – Déficiences intellectuelles – Isolement psychologique et sociale – Oncologie – Soins palliatifs – Traumatismes – Rééducations… 

۰ travail de la relation à l’autre, de modification du rapport au monde, à soi-même et au temps,

۰ soutien dans le travail de resocialisation

 ۰ accompagnement des phases d’anxiété,

۰ gestion de la douleur,

۰ Prévention des rechutes,

۰ accompagnement dans le travail psychocorporel…

 

La Musicothérapie et l’adolescent, dans quels cas ?

Supports subversifs, la musique et le sonore peuvent constituer un outil moins menaçant que la parole et permettre à l’adolescent de s’exprimer d’une manière non verbal.

۰ parler de soi et de ses affects sans en parler vraiment,

۰ laisser place à ses émotions et se confronter à celles d’autrui

۰ s’exprimer autrement qu’avec des mots qui ont tant de mal à trouver la sortie…

 ۰ développer le savoir-faire et le savoir-être autour d’un projet collectif, mobilisant patience, attention et coopération

۰ proposer un espace potentiel d’expression qui n’enferment pas l’adolescent dans ses énigmes, ses inquiétudes,

۰ invitation à découvrir et expérimenter une multitudes de possibilités à travers la création sonore et musicale mais également l’écoute,



La Musicothérapie et l’enfant, dans quel cas ?

La musique est un outil extraordinaire à travers lequel peut se développer d’un même coup les sens, la curiosité, les connaissances, la liberté, l’imaginaire :

Eveil Musical :

۰ aider au développement des capacités psychosociales de manière ludique et pédagogique.

۰ Accompagner l’enfant dans les apprentissages psychomoteurs

۰ accompagner l’enfant dans l’apprentissage de l’écoute et l’échange,

۰ soutenir et accompagner l’enfant dans ses initiatives,

۰ mobiliser la curiosité,

۰ …

Autisme :

۰Faciliter le fonctionnement mental et les apprentissages par la mobilisation et l’étayage des faibles capacités à coordonner les motivations

۰ stimuler des moments d’activité concertée et la réceptivité,

۰ réguler l’anxiété pour faciliter une conscience et une mémorisation cohérentes,

۰ amener l’enfant à un contact agréable avec l’autre et à une communication plus intelligible.

 

La Musicothérapie et la personne âgée, dans quels cas ?

Pathologies du vieillissement – Fin de vie – Réeducation

۰  Maintenir le désir d’être en relation

۰ Conserver, maintenir les capacités motrices, intellectuelles, relationnelles du sujet.

۰ Apaiser l’état d’anxiété, de tension, d’angoisse de la personne.

۰ réduire la prise médicamenteuse (du fait de l’apaisement des tensions)

۰ soutenir le sujet dément dans sa création, sans jugement esthétique ; cela renvoi à la renarcissisation.

۰ …

 

 

En savoir plus : Eléonore COMBRAQUE

Psychologue Clinicienne, Musicothérapeute – Sainte Thècle, 73, Camin La Rayanna Soutrana, 06440 Peillon – 06.41.57.12. 94 – psychoart06@gmail.com – www.psycho-art.fr

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone